L’église d’Anor ravagée par les flammes – Partie 2 – Histoire-Géographie

Comme vu dans le post précédent, le Journal de Fourmies a promis un article concernant l’histoire de l’église dont je n’ai pas trouvé trace. Aussi, puisque cet article ne semble pas exister, je me suis donc lancée dans la recherche de l’Histoire de ce bâtiment religieux. J’ai pu trouvé plusieurs sources sur Internet comme sur papier, alors pour ne pas citer des noms très longs à chaque fois et que l’on s’y perde voici un tableau récapitulatif de ceux-ci et des notations que j’utiliserais dans cette série d’article concernant l’église.

SourceNotationType
Chemin faisant en AvesnoisCFASite Internet
Anor Histoire LocaleAnor2007Site Internet
Villes et Villages de l’AvesnoisVVASite Internet
Blog de Chrisnord TRELON (Nord)ChrisnordSite Internet
Si Anor m’était conté 4 – L’église Saint-NicolasSAEC4Livre
Documents pour servir à l’Histoire d’Anor Tome 2DSHA2Livre
En flânant dans l’AvesnoisEFALivre
Anor en Avesnois – au fil de l’Eau notre HistoireAAEHLivre
Anor d’Estaminets en BoutiquesAEBLivre
Anor, au fil… des ruesAFRLivre
Liste des sources et notations utilisées dans les articles concernant l’église d’Anor

Géographiquement parlant, Anor est en bordure de l’Aisne et à la frontière de la Belgique. La commune est bordée au Nord-Ouest et au Nord par la ville de Fourmies autrefois connue pour son industrie textile, au Nord-est et à l’Est le village d’Ohain prend place au milieu des bocages caractéristiques à la région. De l’Ouest au Sud-Est, s’étend l’Aisne avec les communes de Mondrepuis et Saint-Michel. La frontière avec la Belgique est de 7.2km, avec le département de l’Aisne de 6km et celle du Nord de 9.8km.

Le territoire de la commune inclut le point culminant du département du Nord avec 271 mètres d’altitude dans le bois de Saint-Hubert, près de la frontière belge, au lieu-dit « Le point du Jour ». L’église ne culmine pas le village, mais n’en est pas loin.

Couverture du fascicule « Anor en Avesnois. Au Fil de l’Eau Notre Histoire »

Voici ci-après un listing non-exhaustif de ce que contiennent les sites et livres répertoriés plus haut. Pour l’histoire complète de l’église je vous les recommande, ils sont à eux tous des sources fort intéressantes. Je vais me contenter pour ma part de vous parler de la période autour de cet incendie et autour de l’église dans le village. Ce qui en plus m’évitera de faire de longues paraphrases ou copies de textes ce qui serait pour vous et moi fastidieux et certainement inutile.

PériodeDescriptionSource(s)
1930 – 1985Histoire de l’église de 1930 à 1985 avec une description rapide de celle-ci. (Petit clin d’œil à l’auteur avec qui j’ai échangé quelques mots par mail)CFA
1930 – 1940Histoire de l’église de 1930 à 1940 avec des allusions au passé entre XVIIIè et 1668. Comporte une erreur sur l’année de reconstruction de l’église suite à l’incendie, confusion avec l’inauguration.EFA
XXèCarte Postale du début du XXè. Photo de l’église après l’incendie de 1930. Photos du chœur de l’église au début du XX et en 1933. Image photocopiées de très mauvaise qualité.AFR
XXèPhotos et Cartes Postales du début du XXè des places de l’église et de la mairie. Cite les magasins et gérants se trouvant sur les dites places.AEB
XIIè au XXèPortrait large de la création de l’église, de l’histoire des cloches ou encore de la sacristie. On retrouve une large partie de ce texte dans les écrits papiers sur lesquels l’auteur s’est semble-t-il appuyé.Anor2007
XIIè
XVIIè
XXè
La première trace de l’église dans les textes en 1170 est évoquée avec la dispute de tutelle des abbayes de Maubeuge et Liessies. En 1607 l’église est au même endroit malgré de multiples démolitions et reconstructions.
Histoire de 1930 à 1985 avec l’incendie de 1930, la WWII et les travaux de 1955 et 1983.
Description et photographies de l’intérieur de l’église et son mobilier.
VVA
XXèPlusieurs posts sur le blog de Chrisnord montrent les cartes postales anciennes (CPA):
* CPA début du XXè avant l’incendie
* CPA de l’intérieur de l’église avant et après l’incendie
* CPA tout au long du XXè
* CPA après la WWII
* CPA vue aérienne années 1950
Chrisnord
XIIè au XXèVersion papier très complète, fascicule de 82 pages du Syndicat d’Initiative d’Anor et Pays d’Oise, écrit par Michel VANDERPLANCKE. 4ème tome d’une série de 5, dédié exclusivement à l’église Saint-NicolasSAEC4
1930Extrait du journal de Fourmies relatant l’incendie avec plusieurs photos après l’incendie et une photo après la reconstruction.AAEH
XIIè au XXèHistoire de l’église, histoire des cloches, histoire générale de la paroisse, liste des curés et des vicairesDSHA2
Anor et son église

Sur la carte précédente : Anor. J’ai toujours vu un cœur anatomique dans la représentation du village sur une carte. J’ai entouré en bleu l’église Saint-Nicolas qui à défaut d’être au centre du village est au centre d’une place qui s’étend devant elle, sur sa gauche et derrière elle. Bordée de nombreux bâtiments dont des commerces, la mairie et une école, plusieurs rues et ruelles donnent accès à la place publique. C’est en 1930 l’un des principaux lieux de vie de la commune qui comporte un peu plus de 4000 âmes.

Couverture du fascicule tome 4 « Si Anor m’était conté… »

Dans le fascicule SAEC4, pages 8 et 9, l’auteur illustre ses propos avec une portion du plan cadastral de 1823. C’est alors que je me suis rappelée de la description du travail des pompiers qui faisait référence aux moto-pompes montées en batterie et pour lesquelles il avait fallut plus de 300 m de tuyauterie pour atteindre l’étang du village. Je suis allée sur le site des AD59 pour voir le plan de 1883 et comme celui de 1823 on ne voit pas en même temps l’étang et l’église sur la feuille choisie par Michel V. . Feuilletant un peu plus le document en ligne, j’ai pu trouver quelques pages plus loin une vue de l’ensemble. J’ai entourée l’église en rouge pour plus de visibilité.

AD59 – P31 / 648 – Cadastre 1883 – Eglise et Etang du village – Anor

Née 100 ans après ce plan du cadastre, je n’ai aucun souvenir de cet étang et pourtant j’ai passé pas mal de temps à Anor pendant les vacances scolaires. La réponse vient du blog de Chrisnord :

Au début du siècle passé, le village se reflétait dans l’étang qui était alimenté par l’eau d’Anor provenant de Beauwelz (B). Il fut asséché en 1931 et remplacé par la place de la République.

Extrait du post « Anor – L’Etang *** »
Couverture du fascicule « Documents pour servir à l’histoire d’Anor » Tome 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :